Histoire du monde arabe pré-islamique [Analyse, Geopolitique]

Publié le par Pauline Prodhome


Alliance juifs / Perses :

Au V° siècle avant JC, l’Orient est marqué par la dévalorisation du monde sémique (juif) en faveur du peuple Indo-Européen (grecs et perses) qui va s’affirmer et marquer le développement de l’occident en Méditerranée. Avant cela, il y a eu des évolutions dans le monde sémique, surtout le peuple juif qui a un destin singulier puisqu’il y a eu une succession de plusieurs royaumes hébreux mais en -722, Sargon II va détruire Samarie et déporter en masse des juifs vers la mésopotamie. Israël devient alors une province assyrienne. Babylone redevient le centre de puissance géopolitique avec Nabuchodonosor II et en -587, la prise de Jérusalem provoque la disparition de l’Israël juif. Les juifs sont déportés en masse à Babylone (où est rédigée la Torah) mais les élites se font les auxiliaires de la pénétration perse contre Babylone. Quand le perse Cyrus l’emporte contre les babyloniens, il va permettre aux juifs de retourner à Jérusalem. Les juifs vont alors devenir une province perse. Au –V° siècle, lors du grand renversement en Méditerranée, les perses créent la 1° ville juive en Orient (en Egypte) : Elephantine qui devient un grand allier perse. C’est de cela que naît la grande crainte arabe (mésopotamiens et grecs) contre les juifs.

Sous le roi Darius (-521, - 486) et pendant les guerres médiques (les deux grandes batailles ont lieu en -492 et -490), il y a une augmentation du mécontentement mésopotamien contre les juifs. Persépolis devient la nouvelle ville perse et il y a un décentrement géopolitique depuis la Mésopotamie vers l’Iran. L’empereur Xerxès, après le revers de Salamine de - 479, restaure en – 480 l’indépendance politique des babyloniens et des mésopotamiens. La réaction perse ne se fait pas attendre et Babylone est assiégée puis domptée. Mais en – 430 Hérodote (premier historien grec) évoque les richesses de Babylone malgré l’occupation perse. Les grecs se trouvent des alliés dans un monde proto-arabe et, pour lutter contre cette alliance, les juifs vont saisir une occasion de revanche en devenant l’auxiliaire aux impérialismes perses. Ils vont donc prendre part dans la guerre des grecs contre les perses. L’Egypte quant à elle est sauvée des perses par les Grecs en – 370.
   
Alliance Phéniciens / Perses :

Les Phéniciens (Liban, Tunisie) attachés à l’indépendance conquièrent Babylone en – 539. La cité de Tyr est alors épuisée par ces deux conquêtes (perses, babyloniens) et les Phéniciens pensent que l’aversion hellénique perse peut suivre leur intérêt économique qui est le contrôle commercial de la Méditerranée. Ils sont gênés par le commerce grec en Méditerranée et vont donc lutter contre la Grèce. Sidon en – 531 se révolte mais elle est détruite par les Perses et tous les habitants meurent.

- Les juifs et les vénitiens sont  les seuls sémites à avoir joué l’alliance avec les perses, c'est-à-dire à avoir favorisé l’impérialisme indo-européen. Solides constantes avec l’alliance mésopotamiens grecs contre les perses, vénitiens et juifs.

- Actualisation : C’est un des critères qui explique aujourd’hui l’alliance entre les chiites du Liban (Hezbollah) et les chiites iraniens. Et la peur du nationalisme autant arabe (Egyptien) que juif des Libanais (successeurs des Phéniciens).

- Actualisation : Athènes joue la carte du nationalisme arabe depuis 50 ans dans le but de contrer l’alliance Turco Israélienne et de limiter l’alliance Iran – Chiites.



~~ Voir plus loin ~~
sur Stratogeo :


Liens Externes :

  Retour à Analyses

Pour donner votre avis sur cet article, utilisez la fonction "Ajouter un commentaire"

Publié dans www.stratogeo.com

Commenter cet article