Les grandes phases de la seconde guerre mondiale [Analyse, Histoire, XX°, Relations internationales]

Publié le par Pauline Prodhome

La conquête de l’Europe grâce à l’efficacité de la guerre-éclair (1939 – 40)

1939 c’est la « drôle de guerre » où aucun des deux camps ne se décide à attaquer.

Succès en Pologne, septembre 1939

Attaquée par surprise, le premier septembre 1939, la Pologne capitule au bout de trois semaines. La France et la Grande-Bretagne qui déclarent la guerre à Hitler le 3 septembre n’ont rien pour l’aider, tandis que Staline l’a attaquée à revers (conformément au pacte germano-soviétique signé le 23 août 1939)

Succès en Europe du Nord, avril 1940

L’offensive victorieuse des Allemands en Norvège et au Danemark permet à Hitler de contrôler la mer baltique.

Succès en France : mai – juin 1940

Après l’écrasement des Pays Bas et de la Belgique, l’armée allemande lance le Blitzkrieg qui est un échec cuisant pour la France qui se croyait protégée derrière la ligne maginot. En effet, Guderian lance l’attaque le 10 mai 1940 par le massif des Ardennes et 15 jours après s’en est fini de l’armée alliée. En juin 1940, l’Italie déclare la guerre à la France mais ne percera jamais. Pétain, nouveau chef du gouvernement signe l’armistice le 22 juin 1940 (armistice réclamé le 16 juin 1940)

Echec en Angleterre : août – septembre 1940

Hitler a pour objectif d’envahir le Royaume Uni. Il espère assommer l’Angleterre par la supériorité de son aviation et exécute des raids nombreux sur les usines d’armement. Ils sont à deux doigts de réussir quand Churchill (au pouvoir depuis mai 1940) décide de Bombarder Berlin. Hitler, pour se venger attaque Londres en septembre 1940. C’est ce « Blitz » qui sauve le Royaume Uni et lui permet de faire repartir son industrie (même si Londres est en ruines). L’Allemagne abandonne d’attaquer directement le Royaume Uni mais l’Angleterre a de grosses difficultés économiques (à cause de la loi « cash and carty » des Etats-Unis qui sera cependant abandonnée pour la politique « lend lease » en Mars 1941).

Les batailles aux limites de l’Europe

La bataille pour la Méditerranée entamée en avril 1941 par le général Rommel (à la tête de l’Afrika crops) a pour but de briser la puissance britanique. L’Allemagne s’empare d’une partie de l’Egypte et atteint le Canal de Suez.

La bataille de l’Atlantique (U. Boote) est une guerre sous-marine destinée à affaiblir la flotte Anglaise et tenter de prendre les convois venant des Etats-Unis.

La généralisation du conflit dès 1941

Déjà commencée avec les batailles de l’Atlantique et de la Méditerranée, la généralisation du conflit s’effectue rapidement.

Barbarossa : 22 juin 1941

Le plan d’attaque de l’Union Soviétique est décidé depuis décembre 1940 et a pour objectif Bakou (première réserve pétrolière). Hitler attaque sur l’ensemble du front et au début de l’hivers, les allemands sont à 25 km de Moscou. Mais, grâce aux troupes d’Extrême-orient (Sibérie) rapatriées et à la rudesse de l’hivers (allemands n’y sont pas habitués), l’Union Soviétique a une chance de s’en sortir. Au printemps 1942 pourtant, l’Allemagne lance un nouvel assaut pour suivre le blocus de Leningrad : ils attaquent en direction du Caucase (Bakou) et se lancent en septembre 1942 à la conquête de Stalingrad. La guerre se transforme en guerre d’usure.

L’attaque japonaise de Pearl Harbor : 7 décembre 1941

L’attaque de sa base est une grande surprise pour les Etats-Unis car elle se situe très loin du Japon. C’est un désastre pour les Etats-Unis mais les porte-avions ne sont pas touchés par les troupes du général Tojo. Cela force les Etats-Unis à entrer en guerre (l’Italie et l’Allemagne lui déclarent la guerre le 11 décembre 1941) et conduit à une forte expansion japonaise dans le pacifique.

La bissectrice de la guerre : 1942

Les Etats-Unis deviennent l’arsenal des démocraties, ce qui modifie le rapport des forces.

Dans le pacifique

La bataille de Midway de juin 1942 marque la supériorité des porte-avions américains sur le Japon. Ajouté à la bataille de Guadalcana (de juillet 1942 à février 1943), la progression japonaise est définitivement stoppée.

En Afrique du Nord

Durant la bataille d’El Alamein (en octobre 1942), le général allemand Rommel recule devant l’Anglais Montgomery tandis que les Anglo-américains débarquent en Afrique du Nord le 8 novembre 1942.

Dans l’Atlantique

Les américains fabriquent plus vite les « Liberty ships » que les allemands ne les coulent

Sur le front Est

Durant la bataille de Stalingrad (de juillet 1942 à février 1943) il y 150 000 morts et 100 000 prisonniers allemands. Le général Allemand Von Paulus capitule finalement le 2 février 1943.

La victoire alliée : 1943 - 1945

L’assaut de la forteresse Europe

En mars 1943, les anglais et les américains débarquent en Sicile. En septembre 1943, on assiste à la capitulation de l’Italie et entrée des troupes Allemandes (Wehrmacht) sur le territoire pour ralentir la progression alliée. La bataille du Monte Cassino est remportée par l’armée française et le général Juin. Rome n’est libérée que le 4 juin 1944

L’URSS fait une contre-offensive dès juillet 1943 avec la technique du « rouleau compresseur ». Les russes ne font qu’avancer après la bataille de Krousk (plus grande bataille de chars) et au début de 1945, ils sont aux frontières de l’Allemagne. Cette contre-attaque est due à l’effort de guerre important qu’ils ont fait avec l’aide des Etats-Unis (prêt de 10 millions de dollars en aout 1941 dans le cadre de la loi « lend lease ») et au déplacement des usines à l’Est ( plus le soutient des partisans et l’artillerie puissante)

Les alliés effectuent l’opération « overlord » en débarquant en Normandie le 6 juin 1944 et en Provence le 15 août 1944. A la fin de l’année 1944, les alliés se retrouvent aux frontières de l’Allemagne et ils franchissent le Rhin en mars 1945.

Le 8 mai 1945, l’Allemagne capitule sans conditions.

La reconquête du pacifique

La tactique aéronavale (du « saute-mouton »)des américains permet de refouler très vite les japonais :

•    Janvier 1945 : reconquête des Philippines
•    Février 1945 : conquête d’Iwo Jima (île proche du Japon)
•    Avril 1945 : conquête d’Oki Nawa (50 000 morts)

De plus, pendant que l’URSS a déclaré la guerre au Japon le 8 août 1945 et sont entrés en Corée, deux bombes atomiques américaines sont lancées : le 6 août 1945 sur Hiroshima et le  9 août 1945 sur Nagasaki.

Le Japon capitule le 2 septembre 1945


~~ Voir plus loin ~~
sur Stratogeo :


Liens Externes :

  Retour à Analyses

Pour donner votre avis sur cet article, utilisez la fonction "Ajouter un commentaire"

Publié dans www.stratogeo.com

Commenter cet article