Faites le Foot, Pas la Guerre ! [Débat, Actualité Géopolitique Société]

Publié le par Pauline Prodhome


L'Europe ne fait plus la Guerre, elle joue ! Après l'Eurovision, bienvenue dans la paix par le Foot ! Coupe d'Europe, demi-finale strictement européenne de la coupe du Monde 2006, nos Nations s'affrontent et montrent leur puissance. Les citoyens ressortent les drapeaux, crient dans la rue, et démontrent leur esprit nationaliste. A Paris, après la Victoire de la France en Demi-finale, on voyait plus de drapeaux qu'un jour de 14 juillet. Même la police, dans leurs voitures "Bleu, Blanc Rouge" étaient félicitée et saluée par la foule. Place de la Bastille, chacun était fier d'être français, fier d'avoir battu le Portugal. Il semblait ne plus y avoir de problème d'immigration ni d'intégration sociale. "Tous Français, Tous bleus" était le slogan majoritaire. La ferveur populaire était celle d'unevictoire ; non pas la victore de la France contre l'Allemagne de1918, mais la victoire contre le Portugal.

Alors, le Football est-il le nouvel opium du peuple ? Est-il un instrument de paix ? Un éveil Nationaliste ou bien n'a t'il rien avoir avec cela ?


A vos claviers !



~~ Voir plus loin ~~
sur Stratogeo :


Liens Externes :

  Retour à Analyse

Pour donner votre avis sur cet article et relancer le débat, utilisez la fonction "Ajouter un commentaire"

Publié dans www.stratogeo.com

Commenter cet article

anthony 26/07/2006 10:55

voila un sujet interessant:le football, nouvel opium du peuple?Pour ma part je m'interroge fortement sur la capacité de ce sport a réunr autant de monde...
A l'heure ou la tendance est a l'individualisation de la société, ou chacun cherche a conserver son petit confort(merci tocqueville pour cette belle analyse), le foot parait etre le seul lien entre les populations du monde entier , faisant oublier querelles et conflits...

Pour ma part, je pense que cet intérêt pr le foot est en partie due au sentiment de perte de cohésion, d'ordre de nos sociétés.

Ainsi chacun verrait dans le foot un monde de rêgles universellement comprises et aisément applicables par tous.De plus le rdv des matchs devant sa télé instaure une sorte de calen drier ke chak "footeux" se doit de respecter.
en observant le taux sans cesse décroissant des votes pr les diverses élections et le nombres d'inscrits des partis politiques, on pourrait se demander si la majorité d'entre nous se replit sur sa petite sphère privée, laissant le public a l'abandon.

voila une reflexon ke jai pondu au sortir du lit, pardon pr les fautes d'orthographe.Mon raisonement et mon opinion sont aisément critiquables et j'aimerai voir vos réactions afin d'améliorer mon esprit critique.
a bientot.

Sof 11/07/2006 21:23

L'état de la planète à l'image d'un terrain de foot. Est-ce une image à cultiver ou à repousser ?
L'esprit d'équipe dans la diversité ethnique telle que le représente la France, quelle belle vitrine ! A l'inverse, qu'est-ce qui a pu provoquer tant de violence de la part de notre héros nationnal ? Quel a été la teneur des propos échangés entre Mazzerati et Zidane ? Non, décidément faisons en sorte que la vraie vie apporte plus de serénité et de tolérance qu'un terrain de foof. Oui au patriotisme, symbole de rassemblement, non à l'intolérance aveugle.

Pauline Prodhome 13/07/2006 08:56

Sof, ta conclusion serait-elle donc "oui aux élans patriotiques victorieux ?" Ne devrait-on alors s'y intéresser seulement après la victoire ? Comme l'amour vire en haine, le patriotisme peut virer au racisme et au rejet de l'autre, de celui qui est différent, adversaire... Mais à la différence avec la vie, pas de seconde place au Foot. "Nous" ou "ils" ont perdu une bataille et ainsi la guerre ! Décidément, le foot, redevient un alors simple "opium" du peuple après cette finale manquée !

Davis 07/07/2006 16:58

Comme réponse, je n'aurais que ce lien à donner :
http://bonhomme-stories.over-blog.com/article-3006110.html