Le projet américain passe par les pays baltes [Global, Stratégie]

Publié le par Pauline Prodhome

Après la fin de la Guerre Froide et la chute de l’URSS, les Etats-Unis se sont retrouvé être la seule hyper puissance mondiale. Ils ont donc cherché à étendre leur influence vers les anciens pays communistes dans le but de pérenniser leur statut de puissance hégémonique.

 

 La première forme d’influence américaine se situe au point de vue économique. Ainsi, les Etats-Unis ont aidé les PECO à se reconstruire et à intégrer le modèle capitaliste afin d’ouvrir de nouveaux marchés dans une perspective libre-échangiste. L’extension de leur système économique se fit donc dans le but d’effacer les traces du communisme et ainsi de briser les éventuels systèmes contestataires du modèle occidental. Mais le point de vue politique est le plus important puisqu’il se place dans l’ambition géopolitique américaine d’extension de son influence par le contrôle de zones piliers. L’intégration des pays d’ex-URSS au monde occidental était donc une nécessité américaine pour garantir son hégémonie. Celle-ci se fit à l’encontre de la Russie afin que celle-ci reste une puissance régionale ne puisse pas, par sa reconstruction, constituer une future menace pour l’Amérique triomphante.

 

 Cette stratégie d’isolement de la Russie s’est particulièrement axée vers les pays Baltes à cause de leur position géostratégique et du poids qu’ils ont dans la diplomatie Russe. En effet, les pays baltes sont les pays les plus proches de l’Europe occidentale et peuvent facilement être assimilés à la culture européenne. Ils représentent donc l’une des premières étapes de l’ambition américaine d’étendre son influence vers l’Est. Ensuite, il faut savoir que la Lettonie est certainement l’Etat le plus stratégique pour la politique européenne russe. Le rapprochement avec cette « fenêtre de la Russie sur l’Europe » est donc primordial pour les Etats-Unis dans leur politique de refoulement de la puissance Russe. On comprend alors que la continuité de la position attribuée à l’Amérique à la fin de la guerre froide ainsi que l’accomplissement de son projet géopolitique propre ne pouvaient se faire sans l’intégration des pays baltes dans leur zone d’influence.

 

~~ Voir plus loin ~~
sur Stratogeo :


Liens Externes :

  Retour à Global

Pour donner votre avis sur cet article, utilisez la fonction "Ajouter un commentaire"

Publié dans www.stratogeo.com

Commenter cet article